Recherche de stage… Toujours…


Hier, je me suis rendue au salon de Balma avec l’espoir d’y rencontrer des éditeurs. Nous sommes mi-avril, je n’ai toujours pas de stage. Cela a tout simplement été une catastrophe, mais je préfère ne pas m’étendre là-dessus.

Depuis le début de mes recherches, j’ai eu l’occasion de tomber sur toutes sortes d’éditeurs.

Pour commencer, il y a les snobs, qui ne vous répondent pas, même après relance et qui sont mystérieusement injoignables au téléphone. Les moyens et les gros. Encore que de ce côté là, j’ai pas trop à me plaindre, ils n’ont pas été nombreux.

Ensuite, il y a ceux qui ont l’amabilité de vous répondre, même si c’est pour un non. Ceux-là, je ne leur en veux pas, ils ont eu la gentillesse de prendre un peu de leur temps pour me faire parvenir la réponse.

Il y a également ceux qui ont essayé de répondre autre chose que non, mais qui n’ont finalement pas pu me prendre. C’est notamment le cas de Mnémos, que je me permets de citer, car je conserve une bonne impression de cette maison après quelques messages échangés.

Enfin, il y a les arrogants. Évidemment, je ne citerai pas de noms, mais j’en place trois dans cette catégorie. Dont un à qui je n’ai pas eu à faire directement, c’est une camarade de classe qui en a fait les frais. Le problème avec ces trois-là, c’est qu’ils ne veulent pas nous prendre, mais les profs leur forcent un peu la main. Eux, ce qu’ils veulent, c’est des élèves parfaits et totalement indépendants qui connaissent le métier sur le bout des doigts. Le problème, c’est justement qu’on est des élèves. Et seulement en première année qui plus est.

Qu’on refuse quelqu’un parce qu’on a des difficultés financières, c’est tout à fait compréhensible. Qu’on refuse quelqu’un parce qu’on n’a pas envie de s’encombrer de ce qu’on considère dès le départ comme un boulet, c’est proprement répugnant comme attitude. Pour le moment, on est là pour apprendre. Est-ce que c’est si difficile que ça à comprendre ? Eux aussi, ils ont bien dû passer par là un jour… Alors mince qu’on nous laisse notre chance !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s