Vide abyssal…

Un grand vide.
Voilà ce que je ressens en ce moment. Je m’empêche de penser à des « Et si » parce que ça ne donnerai rien de bon.

Avant de partir pour le festival, l’administration s’est brutalement réveillée. Pas de stages ? Bah oui, on est trois dans ce cas. Et on fait quoi si vous trouvez pas ? Qu’est-ce que vous voulez que je vous réponde ? Oui, je sais que l’année précédente, ils étaient une quarantaine, et qu’ils ont tous trouvé alors que nous on n’est que quinze.
Comme ils le souhaitaient, j’ai eu l’occasion de faire la liste de tous ceux à qui j’ai demandé, avec en prime ceux à qui je vais demander. C’est simplement déprimant.
Vingt-et-une demande. Dont seize réponses négatives, quatre qui ne répondront jamais parce que c’est des grands groupes, et un complètement injoignable. Et je ne parles pas des quinze nouvelles lettres qui viennent de partir.
En fait, je suis juste blasée. Blasée parce que j’ai pas le sentiment que les autres aient eu à faire autant de demandes – j’ai d’ailleurs supprimé ma photo de mon CV, au cas où. Blasée parce que je sais que je vais encore avoir droit à une quantité de refus. Blasée parce que quand je vais les voir directement aux salons ma phobie m’empêche d’avoir une attitude sûr de moi, d’insister un peu, de me vendre.
Et au final, si pas de stages, pas de BTS. Après cinq ans de lycée, le bac au rattrapage au second essai, une année de fac qui fut catastrophique, une année à rien faire parce que je trouvais pas de petit boulot, maintenant que j’arrive enfin à m’en tirer en cours en faisant quelque chose qui me pasionne réellement, il y a de quoi être de bonne humeur…
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s