Difficulté à trouver un titre

Récemment, un nouveau sujet est apparu sur Booknode, où une jeune auteur demande des conseils pour trouver un titre. Voilà bien une excellente question.

Personnellement, je ne crois pas que LE titre miracle existe, quelle que soit l’histoire qu’on écrit. Mais plusieurs cas de figure peuvent se présenter :

A/ Le titre vient tout seul, parfois avant même d’avoir commencé l’écriture. Parce que même si on ne sait pas trop où vont nous mener les péripéties, qu’on ne sait pas trop ce que vont faire nos personnages, on a parfaitement saisi l’enjeu de l’histoire. Dans ce cas-là, tant mieux, c’est super.

B/ On a bien l’univers et les personnages en tête, on sait où va la trame, mais y a rien à faire, on n’arrive pas à trouver un titre. C’est le cas de l’auteur qui demandait le conseil : son histoire, c’est une romance à trois avec des éléments surnaturels qui surviennent, mais on n’a pas plus de détails. Je pense que là, le souci, c’est que l’histoire est trop plate, trop générale. Il manque un enjeu, quelque chose qui distingue cette romance des millions d’autres romances du même genre. Et la difficulté à trouver un titre est révélatrice de ce défaut.

Bien sûr, on peut se contenter de titres bateau dans le genre « Amour impossible » « Destins brisés » « Sombres désirs » et compagnie. Mais encore une fois, qu’est-ce qui distingue cette histoire de toutes les autres ?

C/ Comme dans le cas B, on a tout : l’univers, les personnages, la trame. On a même un titre. Mais il ne nous plaît pas, pour plein de diverses raisons. C’est mon cas actuellement, avec le roman que j’ai commencé lors du NaNo où je trouve le titre choisi (La Gardienne des Portes) vraiment trop cliché, sans saveur, terne.

Là, je pense que pour réussir à se débloquer, il faut attendre d’avoir terminé le récit. Après tout, tant qu’il est en cours d’écriture, rien n’est jamais figé. On a une idée, puis finalement, on revient dessus. Ou alors au contraire, on a un super rebondissement qui nous vient brutalement durant la nuit… Achever l’histoire permettra d’en avoir une vision bien plus claire et peut-être qu’alors, le titre apparaîtra comme une évidence. Sinon, c’est que peut-être qu’il y a encore un problème, quelque chose qui manque.

En conclusion, trouver un titre, ça n’est pas toujours facile, mais il est important de s’attarder un peu dessus, parce qu’il peut nous permettre de nous poser les bonnes questions sur notre histoire, et nous révéler des défauts. Il en est bien sûr de même avec le résumé/la présentation, qui peuvent être encore moins facile à trouver que le titre.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s