Transformer son blog en livre

Surprise ce matin, en tombant sur un article de Sud-Ouest qui met en avant le site fraichement lancé par une bordelaise : blookup.com.

Ce site consiste donc à transformer son blog en livre. Comme le dis l’article, au moins ça montre que l’intérêt pour le livre papier est toujours réellement là. Il me semble avoir déjà entendu parler de ce concept venu États-Unis, mais je n’y avais jamais vraiment prêté attention.

L’idée est intéressante. Mais peut-elle toucher tous les blogueurs ? A mon avis, le public dépendra certainement des types de blogs tenus. Par exemple, pour des blogs de cuisine, oui, c’est intéressant. Pour des auteurs qui publient leurs textes sur leur blog également, encore que cette plateforme ne puisse pas remplacer l’édition classique : ce ne serait que de l’autoédition, même si le site propose une boutique en ligne.

Autre point : un blog, c’est toujours en mouvement. Et un livre ne peut se mettre à jour, à moins d’en publier 15 000 versions différentes. Il n’est donc pas non plus intéressant de créer un livre de son blog si celui-ci est en pleine activité. Mieux vaut attendre la fin de sa vie, lorsqu’on sent qu’on n’a plus vraiment envie de s’en occuper, pour garder un souvenir avant que l’hébergeur ne décide de le supprimer à cause de son inactivité.

D’ailleurs, tiens, c’est peut-être ce que je ferais un jour. Et vous, cela vous intéresserait ou pas du tout ?

Publicités

5 réflexions sur “Transformer son blog en livre

  1. Intéressant !

    Quelques commentaires : je trouve toujours ironique la façon dont des journalistes dressent le papier face au numérique. C’est comme se battre contre des épouvantailes ; je pense que les défenseurs du papier sont les seuls à le faire. Chez les utilisateurs de numérique, on sait qu’il n’y a pas d’opposition entre les deux supports, et surtout que le papier a encore de beaux jours devant lui !

    Sinon, pour le concept même de transformer des blogs en livres, ça ne m’attire pas… Je trouve que les deux supports sont trop différents pour pouvoir être simplement « transvasés » l’un vers l’autre. En revanche, il existe un certain nombre de blogueurs qui ont écrit des livres basés sur ce qu’ils publiaient déjà sur leurs blogs ; à condition qu’il y ait un véritable travail de réécriture, cela peut être une très bonne idée ! En fait, j’ai lu un tel livre récemment, sans connaître le blog de base. Certains lecteurs étaient cependant d’avis que ce qui était un blog très cool ne fait qu’un livre moyen. Comme quoi, l’adaptation est délicate.

    Ceci dit, j’ai l’impression que Blookup s’adresse surtout aux personnes qui voudraient conserver pour elles-mêmes le contenu de leur blog, et non à une commercialisation vers un public plus large. Ce n’est alors pas vraiment de l’édition, plutôt de la prestation de services (de mise en page, d’imprimerie).

    • Pour le ‘conflit’ papier vs numérique, pas forcément. Je suis personellement très favorable au numérique, mais je reste aussi attachée au papier dans le sens où je trouve que ça a quand même un charme d’avoir son livre quand on est auteur (ok, je ne sais pas ce que ça fait, mais j’essaie d’imaginer^^) Ca ne veut pas dire que le e-book c’est moins bien, c’est juste différent, moins concrêt car ça reste immatériel. En plus, j’ai plusieurs fois entendu parler ces derniers temps d’auteurs auto-publiés en e-books qui attiraient les éditeurs parce qu’ils ont réussi à se hisser dans le top-vente d’amazon. Pour eux le succès est déjà là et ils n’ont pas à partager les bénéfices. Si le papier n’avait pas n’avait pas un certain attrait à leurs yeux, je ne suis pas certaine qu’ils signeraient.

      Peut-être que plus tard ce ‘charme’ se perdra, quand ceux qui auront appris à lire sur des tablettes aussi bien que sur des livres seront devenu adultes. Après tout, le numérique c’est encore très récent. Même nous qui sommes jeunes et qui nous interessons au numérique, on a grandi avec des livres, à la base. Mais bon, c’est une autre histoire tout ça, je m’égare^^

      Après, pour la transformation d’un blog en livre, c’est sur que la réécriture est carrément recommendée.^^ J’ai récemment lu les tribulations d’une caissière, on sent que le livre est tiré d’un blog à la base. Je suis tombée le nez dedans comme ça, ça m’a surpris, parce qu’il n’y avait pas vraiment d’ordre ou de suite logique, c’est perturbant^^ Alors du coup c’est clair que ce genre de site, c’est plus pour avoir une sorte d’album souvenir plus qu’autre chose.

  2. C’est sympa comme principe, mais comme tu dis, le fait de ne pas pouvoir faire les mises à jour, etc… c’est plus ennuyeux…

    par contre, pour les personnes qui font des blogs illustrés, par exemple, ça doit être une super bonne chose !

  3. Je pense aussi qu’il faut un gros travail de tri et de réécriture au préalable. Et que les sujets abordés restent dans un thème précis (faut-il également préciser que ce doit être un minimum intéressant ? ^^).
    La manière dont c’est présenté (à première vue, j’ai pas trop fouillé ^^) laisse penser que le blog va s’insta transformer en livre, sans ce travail en amont. Et je pense que pour la plupart des blogs c’est plutôt inintéressant. Évidemment, il y a comme tu as dit les blogs cuisine, on pourrait citer aussi les blogs BD. Mais sorti de là, je pense que ce serait plutôt malvenu, même pour certains blogs que j’aime bien lire. Notamment parce que beaucoup se basent sur le commentaire l’actualité à chaud…

  4. Bonjour,
    Je suis Bordelaise, habitant dans cette merveilleuse ville depuis 2004. Je retrouve l’adresse grâce à votre blog, et un grand merci.
    Je vais pouvoir aller voir sur place comment transformer mon blog en livre, pour la simple et bonne raison, que le mettre sur support papier rester le seul moyen, de pouvoir le transmettre à l’un de mes enfants, qui s’y penchera plus tard.
    Pas aujourd’hui, cela ne l’intéresse pas. Mais lorsqu’il aura les pages comme mémoire du passé entre les doigts en arrivant dans la soixantaine, avant, après, peu importe ou jamais, il pourra se tourner vers ce support qui lui ne se modifiera jamais. Alors qu’un blog, même chez WordPress peut évoluer au cours des vingts prochaines années. J’en aurai 83, je ne serai pas si je serai encore de ce monde, mais où en sera l’informatique ? Cette dernière évolue très très vite. Voilà la raison de ma recherche et de ce choix. Non pas pour le vendre, mais pour le transmettre.
    8 euros pour 24 pages, avec une interrogation de mise en pages et aussi de mettre à la disposition mes photos qui y sont. Les illustrations provenant d’internet, je devrai les laisser tomber, trop de soucis. Je puis prendre mes propres photos comme support. Voilà les idées que j’ai actuellement et en vrac au sujet de ce projet.
    Le but, laisser une trace, parce que l’informatique évolue trop vite.
    Mon blog avait été créé pour rassembler mes écrits sur un support, du moins pour ce qui concerne les écrits de jeunesse. Voilà chose faite.
    Merci pour votre article.
    Bonne journée.
    Geneviève

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s