Les couvertures YA

Je suis tombée sur article très intéressant hier, et que je voulais vous faire partager. Il s’agit d’une analyse des couvertures de romans Young Adult publiés aux US en 2011 : couleurs dominantes, mais aussi sujets.

Le billet se trouve ici. Comme l’explique l’auteur, elle a commencé à répertorier les couvertures suite à un article du Wall Street Journal : « Darkness too Visible ». Attention, il est assez hum… cliché, pour être gentille.

Effectivement, en voyant les graphiques, on constate qu’il y a quand même pas mal de couleur. Quoique dans la partie magenta, il y a quand même pas mal de couvertures où le noir domine par rapport aux couleurs rouge orangées. Le vieux cliché qui veut que le noir s’accorde parfaitement avec le sang ou le feu pour créer une atmosphère sombre est toujours bien présent.

Là où ça devient plus intéressant encore, c’est dans les représentations des personnages. 90% de personnages blancs, 78% de filles – franchement, j’aurais cru les mâles plus représentés que ça. Et 14% de robes fantaisies, ça m’a fait sourire, moi qui suit très attirées par ce genre d’illustration.

Alors pour les personnages blancs, on peut effectivement s’interroger sur la représentation des minorités. Certains trouveront peut-être ça scandaleux. Moi, honnêtement, ça me laisse plutôt froide. La lecture nous permet de retranscrire l’univers selon notre propre imagination. Il y a beaucoup de personnages que j’imaginais blancs par défaut, et qui finalement ne le sont pas. C’était par exemple le cas dans HP avec Dean Thomas et les soeurs Patil. Dans tous les cas, ça ne change rien à l’histoire. C’est juste plus dur de s’arracher la première image mentale qu’on a eue.

Après, pour parler d’une autre minorité, c’est vrai que j’apprécie toujours quand il y a un couple homo banalisé quelque part en arrière-plan. Mais je ne vais pas non plus chercher mes lectures en fonction de ça. Alors bref, ces infos sont intéressantes, mais je ne crois pas qu’elles soient révélatrices d’un « problème », juste d’une tendance – tendance qui va probablement finir par évoluer comme c’est souvent le cas.

Publicités

Une réflexion sur “Les couvertures YA

  1. Je suis d’accord avec toi, c’est plus une tendance, mais c’est vrai que les personnes de couleur sont très peu représentées sur les couvertures YA, dans tous mes livres j’en ai qu’un seul avec une femme de couleur, ça fait très peu…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s