Demonica 1 – Plaisir Déchaîné

Demonica 1Plaisir Déchaîné
par Larissa Ione

Prix Public : 8,70 €
ISBN : 978-2-8112-0696-3

Présentaiton éditeur :

Tayla est chasseuse de démons, elle appartient à un puissant groupe, les Aegis, qui se bat pour le bien de l’humanité. Pourtant, lorsqu’elle est blessée et amenée dans un hôpital tenu par des démons, elle ne peut résister longtemps aux charmes d’Eidolon. Le chirurgien démon qui lui a sauvé la vie et qui a, par là même, ébranlé son monde. Car si tous les démons ne sont pas mauvais, pourquoi les Aegis ne font-ils aucune discrimination ?

Mon avis :

ATTENTION SPOILERS

Dès sa sortie, ce livre m’a pas mal attiré. Et puis j’ai lu quelques critiques mitigées voir négatives, et j’ai tôt fait de l’oublier jusqu’à ce que, finalement, quelqu’un m’offre les deux premiers tomes.

Dès les premières pages, nous sommes plongés dans l’action. On débarque comme ça au milieu d’un univers riche en noms inconnus du type Aegis, Seminus et j’en passe (ne cherchez pas, je n’ai simplement pas retenu les autres…) Même avec le lexique en début, il faut s’accrocher sévère, parce qu’en prime, il y a aussi beaucoup de personnages.

L’univers est fouillé, mais je n’irai pas jusqu’à dire qu’il est riche. Certains noms de démons restent simplement des noms, sans que l’auteur ne prenne la peine de faire des descriptions ou d’expliquer un tant soit peu.

Les personnages sont à mes yeux un point fort de ce livre. Ils ont un passé, et un caractère propre. On sent que chacun d’entre eux a été soigneusement travaillé. Même s’ils sont sacrément chtarbés, au moins on peut les comprendre. Cela a eu l’avantage de me faire oublier les défauts de l’univers en me plongeant de plan-pied dans la relation entre Eidolon et Tayla.

Si vous avez lu d’autres chroniques, vous aurez sans doute entendu parler des nombreuses scènes chaudes qu’il y a. Ce que j’en dirais : oui, il y en a vraiment beaucoup et c’est vrai qu’au bout d’un moment ça peut soûler. Mais elles sont toutes justifiées puisqu’elles font avancer l’histoire. Après, ce que je reprocherai personnellement, c’est le vocabulaire très cru qui donne au livre un goût pornographique plus qu’érotique. C’est dommage.

Enfin, concernant l’intrigue elle-même, ne vous attendez pas à quelque chose d’extraordinaire. Ça reste de la romance paranormale, l’action est donc effacée au profit de la relation Eidolon/Tayla. Et surtout, c’est prévisible de bout en bout ; il n’y a pas vraiment de réel suspens.

Bref, en résumé, je reste sur une bonne impression malgré tout, mais je ne mettrai pas ce livre entre toutes les mains. Il faut s’accrocher et ne pas avoir peur des livres un peu « difficiles » à lire.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s