[Défi perso] Lire en anglais

Moi et l’anglais, on a toujours été fâché. Certes moins qu’avec l’espagnol, mais au lycée, je n’avais jamais réussi à avoir une note au-dessus de la moyenne dans cette matière.

Et puis je suis arrivée en première année de BTS. Les cours restaient un moment extrêmement stressant car nous étions en petit comité, et j’étais donc sûre de devoir prononcer au minimum une phrase à l’oral à chaque cours. Et là, un petit miracle a fini par se produire : un combo de notes au-dessus de la moyenne, à l’écrit ! En seconde année, j’ai même réussi à avoir ma première note au-dessus de la moyenne à l’oral.

Alors forcément, lorsque les notes du BTS sont arrivées le mois dernier, j’étais au comble de la joie en voyant ma note finale. L’examinateur m’avait pas mal cuisiné et en sortant, j’étais bien incapable de dire si c’était parce que je parvenais à me débrouiller ou parce qu’il voulait me donner des chances de faire mieux. Quel soulagement !

Tout ça pour dire que j’aurais compris une chose durant ces deux années : ce qui compte réellement, ce n’est pas de parler anglais comme si on était bilingue. C’est d’être capable de comprendre et d’être compris, même si les phrases sont bancales au début. Grâce à ça, je me sens moins complexée quand j’essaie d’alligner deux mots en langue de Shakespeare.

Quelques-uns d’entre vous m’avaient parfois laissé des commentaires en disant que vous étiez heureux de pouvoir lire en anglais. À chaque fois, ça m’a fait envie. Comprendre sans difficulté ou presque, le rêve… Moi, les seuls livres que j’ai jamais essayé de lire, c’est les Harry Potter avant les sorties VF, mais comme les traductions pirates arrivaient très vites, j’abandonnai rapidement. J’ai également essayé de regarder Stargate en VO, mais souvent je craquais et remettais la VF au bout d’un demi épisode.

Là, je reviens de quelques jours à Lyon où j’ai vu une amie. Dans sa bibliothèque il y a plusieurs étagères d’Harlequin, certains en VF, d’autres en VO… parce que comme elle dit, quand Harlequin France arrête des séries alors qu’Harlequin US continue de les publier, c’est frustrant. Du coup, on a un peu discuté de la lecture en VO, et cela a achevé de me convaincre.

Je retente la lecture en anglais. (*Attends que les trompettes et les applaudissements, mais rien ne se passe*) Me connaissant, je vais viser petit : un livre pour commencer, on verra pour un second après. Dans tous les cas, j’ai tout à y gagner. Surtout que forcément, quand je feuillette les annonces de recrutement, ils précisent deux fois sur trois que le niveau d’anglais doit être correct, ça aide à trouver la motivation !

La grande question, c’était de décider par quel livre commencer. J’en voulais un d’une série que j’aime, que je n’avais lu en français qu’une fois, et il y a un certain temps déjà (le genre dont je me souviens de l’histoire, mais pas de phrases entières non plus…) Du coup, j’ai hésité entre :

  1. Mercy Thompson
  2. Succubus
  3. Les Royaumes Invisibles

Finalement, j’ai opté pour Succubus Blues et j’attends plus que de le recevoir. Alors, suite au prochain épisode…

Publicités

3 réflexions sur “[Défi perso] Lire en anglais

  1. Hé, c’est super cette nouvelle ! ^_^ Je pense en effet qu’il faut réussir à trouver la lecture qui va nous happer, car quand on débute, c’est facile de se décourager… Je crois que je me suis pas mal immunisée contre ça en me lançant dans des études de langues, mais pour l’oral, c’est encore une toute autre histoire ! Je suis le genre de personne qui doit maîtriser très bien la grammaire avant d’oser ouvrir la bouche. Je sais que c’est stupide/irrationnel, mais c’est mon tempérament… Quand on accepte que tout le monde n’a pas la même approche et qu’il n’y en a pas de parfaite, la frustration diminue. On essaie de faire au mieux avec ce qu’on a, plutôt que d’essayer de se forcer à faire « ce qu’il faut ».

  2. Je sais que j’arrive un peu tard sur ce post mais bon… mieux vaut tard que jamais! Pour revenir au sujet, si la lecture en anglais est toujours une épreuve pour toi, tu peux lire « The perks of being a wallflower », c’est à ce jour le plus facile à lire que j’ai trouvé! Il est même plus abordable qu’Harry Potter. Les autres avantages de la lecture anglaise sont le prix des livres et les couvertures beaucoup plus jolies (et qui ne changent pas en plein milieu, cf : Insurgent!).
    Je viens juste de découvrir ton blog, j’aime beaucoup! Je repasserai surement dans le coin ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s