Opération sauvetage Kate Daniels

Après une journée de réflexion, j’ai décidé de soutenir l’« Opération sauvetage Kate Daniels » qui se développe actuellement sur les blogs et réseaux sociaux.

Il est vrai que je ne connais pas cette série. Je me suis dit que peut-être je la lirais un jour, mais elle ne m’attire pas plus que ça. Et quant à savoir de quoi il retourne, cela paraît assez flou. En effet, il paraît que la série serait arrêtée parce qu’elle n’aura pas eu le succès escompté. Or, le tome 1 est épuisé, signe que l’éditeur a vendu ce qu’il espérait vendre (c’est à dire son tirage, quel que soit le chiffre de celui-ci). L’autre sujet de grogne, c’est justement cette absence de réimpression qui empêche la série de toucher le public qu’elle mérite.

Alors pourquoi je soutiens ? Parce que ça me rappelle douloureusement ce qu’il se passe avec Succubus (cf mon billet du mois dernier). Et parce qu’il semblerait que bien d’autres séries soient touchées par le même problème.

Aussi je tenais à dire que je trouve la manière dont Milady gère la parution de ses séries de plus en plus agaçante. Pour publier le premier tome d’une nouvelle série, il n’y a pas de problèmes. Et les deux-trois tomes suivants arrivent souvent très vite, voir sont publiés le même jour. Mais quand il s’agit d’aller au-delà ou de réimprimer lorsque les stocks sont épuisés, ça traîne la patte.

En lisant les réponses qu’ils font parfois sur leur page FB, j’ai l’impression que c’est pour une grande part une question de planning trop chargé. Alors soit, même pour une simple réimpression, il faut prévoir le budget, le temps, etc. Je le conçois parfaitement. Mais s’il vous plaît, Milady ! Nous sommes de nombreux fans à attendre des suites de séries. Alors si vous ne pouvez pas ou que vous êtes trop chargés, essayez au moins de nous tenir informés par des annonces officielles sur votre blog.

Publicités

5 réflexions sur “Opération sauvetage Kate Daniels

  1. Pareil pour Dresden, qui est super mais dont ils ont arrêté la publication en français… cela dit, ils sont en pourparlers pour la faire paraitre en e-book uniquement, donc bon…
    En attendant, up pour Kate Daniels (même si je ne lis pas du tout, qui sait…) et up pour Dresden et les autres !!! avant de sortir plein de nouveautés, siouplé, laissez nous la suite de ce qu’on a commencé ^^

    • J’ai beau être adepte des e-books, je trouverai dommage qu’un série commencée en papier ne soit plus dispo qu’en numérique par la suite. Surtout, je crains qu’ils en profitent sur le prix (les e-books sortis aussi en poche sont abordable, mais ceux qui ne sont qu’en grand format dépassent les 10€… :/)
      Enfin, qui vivra verra comme on dit. Et puis, cela reste toujours mieux que pas de suite du tout. ^^

  2. Je suis en train de lire le fameux premier tome (trouvé au fin fond du rayon livre d’un supermarché la semaine dernière, c’était inespéré !) et j’aime beaucoup. Je déteste cette manie qu’on de plus en plus les éditeurs de commencer les séries sans les terminer, et surtout sans prévenir personne.
    Je n’ai pas facebook, tu penses que je peux quand même participer à cette pétition ? =$

    • Je pense que oui^^ Sachant que le principal c’est surtout que ce soit vu, tu peux récupérer l’image pour la mettre sur ton blog ou en signature sur des forums, etc.

  3. Le numérique est quand même une solution aux ruptures de stock… Je pense surtout au premier tome écoulé.

    Sinon, je l’ai déjà dit sur 2 ou 3 autres blogs, mais je trouve paradoxal de se dire fan d’une série au point de mettre du temps et de l’énergie à faire une pétition, tout en n’ayant jamais pris la peine d’essayer de la lire dans sa version originale qui, elle, est toujours disponible et à des prix tout à fait abordables (9 euros le livre papier, frais de port gratuits). Il me semble également qu’un auteur gagne toujours moins sur la vente de ses traductions que sur la vente de son œuvre originale, alors comme « soutien à la série », on a vu mieux…

    Au-delà du fait qu’il existe en l’occurrence un tome 5 non traduit, il faut aussi s’attendre en général à l’arrêt impromptu des séries. Ça arrive avec les séries TV, ça arrive avec les séries littéraires, y compris en VO. Et bien sûr qu’il y aura toujours des gens qui auront aimé le début et qui regretteront que ça s’arrête… Mais tout s’arrête un jour ou l’autre. Il ne s’agit pas d’une « manie » de la part des éditeurs, mais d’un calcul financier très simple : si telle activité n’est plus rentable, on l’arrête. Un éditeur ne vit pas d’amour et d’eau fraîche.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s