Les larmes rouges 1 – Réminiscences

Les larmes rouges 1Réminiscences
Par Georgia Caldera

Editeur : Le Chat Noir
ISBN : 979-10-90627-01-7
Prix public : 23€90

Présentation de l’éditeur :

Après une tentative désespérée pour en finir avec la vie, Cornélia, 19 ans, plus fragile que jamais, est assaillie de visions et de cauchemars de plus en plus prenants et angoissants.
Elle se retrouve alors plongée dans un univers sombre et déroutant, où le songe se confond à s’y méprendre avec la réalité.
Peu à peu, elle perd pied…
Mais, la raison l’a-t-elle vraiment quittée ? Ces phénomènes étranges ne pourraient-ils pas avoir un lien quelconque avec l’arrivée de ce mystérieux personnage dans sa vie ? Cet homme qui, pourtant, prétend l’avoir sauvée, mais dont le comportement est si singulier qu’il en devient suspect… Et pourquoi diable ce regard, à l’éclat sans pareil, la terrorise-t-il autant qu’il la subjugue ?

Note :

Les éditions du Chat Noir ont annoncé en début de mois que le stock était épuisé, et qu’il ne serait pas réimprimé. En effet, l’auteur a signé avec J’ai lu qui reprendra le flambeau. Le tome 1 doit donc reparaitre à la rentrée 2013, et le second tome sortira en mars 2014.

Quant à l’artbook, il reste en vente jusqu’au 1er novembre, mais sera ensuite retiré.

Mon avis :

Quant je me suis lancée dans Les Larmes Rouges, je ne savais pas franchement à quoi m’attendre. « Roman gothique » ne veut pas forcément dire grand chose pour moi. Finalement, il s’agit surtout d’une romance.

Dès les premières pages, j’ai été happée par l’ambiance sombre de ce livre. L’auteur ne lésigne pas sur les descriptions, et grâce à ça, elle réussit à nous plonger complêtement dans son univers.

L’ambiance du début est assez angoissante et évolue au fut et à mesure pour laisser place aux sentiments. Certains trouveront certainement l’héroïne passive et chiante. Il est vrai qu’on peut avoir envie de la secouer et de lui crier de prendre sa vie en main une bonne fois pour toutes, au lieu de se la laisser entre celles d’Henri. Dans un autre contexte, j’aurai sans doute réagit ainsi.

Pourtant, ce ne fut pas le cas pour moi ici. Je pense que c’est parce que ce livre forme un tout harmonieux entre l’univers, les personnages, l’intrigue et le style d’écriture. Les vampires sont bien plus proche de Dracula que d’Edward Cullen. Et bien que l’histoire se déroule aujourd’hui, nous remontons le temps à une époque où les femmes n’était pas franchement indépendantes.

En un mot, ce premier tome des Larmes Rouges fut un véritable coup de coeur.

Ce roman a été lu dans le cadre du Challenge Halloween organisé par Hilde et Lou.

Publicités

Une réflexion sur “Les larmes rouges 1 – Réminiscences

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s