Le véritable juge : le lecteur

Tout à l’heure, je regardais la présentation d’un prix littéraire récompensant les ouvrages de l’Imaginaire. Comme ça, juste par curiosité, parce qu’un livre que j’aime a fait parti des lauréat. Et là, je vois que dans les conditions d’éligibilité, le roman doit « avoir suivit un processus éditorial », donc, ne pas être auto-édité.

Pourtant, ce prix n’est pas décerné par un jury privé mais par le public. Pas que ce soit « moins grave », mais ce snobisme envers toutes les formes d’éditions qui ne sont pas du compte d’éditeur me tue. Sérieusement, c’est quoi cette manie de croire qu’un livre auto-édité ou publié à compte d’auteur est forcément un déchet ? Il y en a de très bien comme il y a de gros navets dans les catalogues des maisons d’éditions traditionnelles.

Avant de me lancer dans des études d’édition, j’étais persuadée que pour un auteur, être choisi par une maison d’édition était la consécration ultime. Depuis, je me suis souvent posée la question de la sélection et j’ai beaucoup relativisé.

D’abord, un éditeur choisira selon sa propre sensibilité, l’image qu’il veut donner de sa maison, ainsi qu’un esprit commercial. Donc, pour peu qu’on se soit donné du mal sur son manuscrit, je pense qu’il y a toujours une chance de trouver un éditeur un jour. Même si ça peut être très long, étant donné les « vagues » : pour de la littérature de l’Imaginaire, on a eu les sorciers, maintenant les vampires, et de plus en plus de romance et de dystopie…

Je sais que beaucoup considèrent le livre comme un objet merveilleux, pour ne pas dire sacré, de connaissance et de diffusion des idées. Mais en prenant du recul, on est bien obligé de se rendre compte cela reste quelque chose de bassement matériel et que le but final, c’est la vente. C’est pour ça que j’en suis arrivée à la conclusion que le véritable juge, le seul qui importe vraiment, c’est le lecteur. L’éditeur, même s’il conserve un rôle de présélection, est surtout utile pour son réseau de diffusion et ses contacts Presse.

Bref, tout ça pour dire qu’il faut arrêter de croire que le compte d’éditeur est la seule forme d’édition qui en vaille la peine. L’auto-édition peut très bien être un choix réfléchi et assumé, comme c’est le cas pour Côté face, par exemple. Personnellement, j’y songe sérieusement et j’adresserai volontiers un geste obscène à tous ceux qui, sans avoir lu, partiraient dans l’idée que mon texte serait forcément bâclé et mauvais. Na !

(P-S : Pour approfondir le sujet en ce qui concerne le lecteur et ses attentes, je vous invite à lire ce billet de Rhi-Peann)

Publicités

2 réflexions sur “Le véritable juge : le lecteur

  1. Coucou !

    D’abord, merci pour ce petit rappel et ces indications sur la façon dont sont choisies les livres à éditer dans les maisons d’édition. Plus ça va, plus je prend vraiment pleinement conscience du fait que les autres (quels qu’ils soient) ne sont ni mieux ni pis que moi, aussi bien dans les goûts que dans la valeur en tant qu’être humain. En somme, le type qui dirige Gallimard (par exemple. J’aurais pu choisir n’importe quelle grosse maison d’édition) a t-il un goût plus sûr que le mien, le tien, le sien ? Certes, il a plus d’expérience, a lu beaucoup plus (il est plus vieux et en plus c’est son métier) et s’appuie probablement sur pas mal de critères qui nous échappent, ou dont nous n’avons pas besoin de nous préoccuper (image de la maison d’édition, commerce, etc.. comme tu évoques). Mais n’empêche, sa sensibilité de lecteur a aussi sa place dans son choix… et celle-ci a t-elle plus de valeur sous prétexte qu’il a plein d’autres critères en tête ? Je ne suis pas si sure… c’est très subjectif, et dans le subjectif point de jugement de valeur (après tout, comme on l’entend si souvent, les goûts et les couleurs, ça ne se discute pas ^^)

    Ensuite, merci pour le lien vers mon propre article, ça me touche ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s