Doctor Who – Les Voleurs de Rêves

doctor0Doctor WhoLes Voleurs de Rêves
de Steve Lyons

Éditeur : Milady
ISBN : 978-2-81120-874-5
Prix public : 7 €

Présentation éditeur :

Dans un futur lointain, le Docteur, Rose et le capitaine Jack arrivent au beau milieu d’un monde où la fiction est prohibée. Même mentir et rêver sont désormais des crimes punis par la loi. Mais une chaîne de télévision clandestine appelle la population à l’insurrection…
Le Docteur souhaite évidemment apporter son soutien à ce soulèvement, jusqu’au moment où, confronté au personnel d’un asile psychiatrique et à un dément hanté par des monstres imaginaires, il devra bien admettre que tout rêve peut s’avérer dangereux.
Mais pas autant que la vérité elle-même…

Mon avis :

Suite au tapage médiatique qu’il y a eu à l’occasion des 50 ans de Doctor Who, j’ai craqué et commencé à regarder la série. Ce fut tout de suite un gros coup de cœur et, après avoir visionné au minimum trois fois chaque épisode, je me suis lancée dans les livres.

Je ne souhaitais pas faire de chroniques pour chacun d’entre eux ; ils sont globalement très inégaux en ce qui concerne la trame, le style, ou par rapport à mes attentes personnelles. Mais celui-là, je ne pouvais pas ne pas en parler !

Première chose à savoir, concernant les livres, c’est qu’il existe en VO de nombreux tomes adaptés de la nouvelle série et mettant en scène les Docteurs Neuf, Dix et Onze. Or, Milady n’a traduit et publié principalement que ceux qui ont pour héros le onzième Docteur. Les Voleurs de Rêves est donc une exception puisque nous sommes ici avec le neuvième Docteur. Et quand on connait l’attachement de Bragelonne à l’univers Geek et Jeux de Rôles, on comprend les raisons de cette publication. Ils ont voulu se faire plaisir, et c’est réussi !

Chronologiquement, nous sommes à la fin de la saison 2, après Le Docteur danse, mais avant Le Grand Méchant Loup . Le Docteur et ses compagnons, Rose et Jack Hartness, arrivent sur une planète où l’imagination est prohibée. Et gare à ceux qui essayent de transgresser l’interdiction ! Mais la population, à bout de nerfs, menace de se révolter.

Ce roman est une ode aux récits de l’Imaginaire. Plus qu’un simple divertissement, il nous pousse à réfléchir sur notre rapport à la créativité et aux rêves, à l’heure où la culture geek et la SFFF restent relativement marginalisée et mal perçues.

En tant que fan d’Imaginaire, ce récit m’a donc particulièrement touché, car de tous les Doctor Who que j’ai lus jusqu’à maintenant, c’est le seul qui pose véritablement les bases d’un questionnement philosophique et idéologique. De plus, bien que l’histoire se déroule au sein d’une colonie humaine dans un futur relativement lointain, j’ai adoré tous les petits clins d’œils à notre culture contemporaine : les références à Shakespeare, à Harry Potter (les deux ensemble m’ont fortement fait pensé à l’épisode Peines d’amour gagnées !), la présence de fanzineux et de rôlistes…

Concernant l’histoire, j’ai apprécié le fait que, contrairement à certains épisodes de la série (notamment ceux de Matt Smith), elle reste assez plausible, et surtout qu’elle ne parte pas dans quelque chose d’abracadabrant ni de spectaculaire. Le tout est bien écrit, et l’auteur a su parfaitement mettre à profit le support écrit : là où d’autres romans de Doctor Who se contentent de rester très « visuels », l’auteur parvient à nous transmettre sans difficulté les émotions et les pensées des personnages.

En résumé

Ce roman fut un véritable coup de cœur que je conseille à tous les amoureux du Docteur. A noter qu’il n’est pas nécessaire de connaitre les épisodes de la série pour comprendre l’histoire et plonger dans le récit.

Publicités

Une réflexion sur “Doctor Who – Les Voleurs de Rêves

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s